Laisser aux collaborateurs une certaine autonomie peut demander des efforts de la part de l’entreprise, mais ces processus de responsabilisation s’avèrent très vite payants en termes d’engagement et de performance.

Ils savent ce qui se passe sur le terrain

Confier toutes les prises de décision à la direction et au management est une façon de garder le contrôle sur les situations, mais les personnes qui se trouvent sur le terrain sont les mieux placées pour savoir de quoi l’entreprise a vraiment besoin à un niveau plus basique. Déléguer certains aspects, par exemple dans la gestion de la relation clientèle ou le développement de projet, c’est garantir un traitement des dossiers mieux adapté au cas par cas.

Ils sont plus engagés

La libération et la responsabilisation des employés entrent généralement dans le cadre de toute une politique management, où la bienveillance prend la place de l’autorité stricte et où s’installe une démarche de coaching plutôt qu’un rapport purement hiérarchique. L’ambiance de travail qui en découle favorise l’engagement des équipes, qui deviennent ainsi plus productives par reconnaissance et loyauté envers leur employeur et non plus seulement dans l’attente de récompenses financières.

Ils gagnent du temps

C’est toute l’entreprise qui y gagne en matière de performance : non seulement, les salariés produisent davantage à un niveau individuel, mais parce qu’on leur laisse plus de liberté et leur accorde plus de confiance, ils prennent aussi des décisions par eux-mêmes, sans avoir à en référer à leur hiérarchie, ce qui évite de nombreux allers-retours et représente un gain de temps considérable.

Ils ont de nouvelles idées

Etre à l’écoute est l’une des clés pour toute entreprise qui souhaite générer des idées et de l’innovation. Leur donner la parole permet de dynamiser les équipes et de créer un cercle vertueux : plus elles auront l’impression que leur avis est valorisé, plus elles s’exprimeront et proposeront des solutions originales pour l’augmentation des ventes ou l’amélioration des processus.

Ils progressent

Responsabiliser les employés, c’est un investissement : vous repérez un potentiel de leadership et vous proposez un accompagnement à l’individu pour qu’il puisse le développer. Lorsque viendra le moment pour lui de gravir les échelons de la hiérarchie, par exemple en endossant des fonctions de management, la transition se fera naturellement plutôt que par à-coups.

Soyez notifié des derniers articles de blog

C'est parti !

Essayez Zest gratuitement pendant 14 jours
et découvrez comment nous vous aidons à booster
les performances de vos équipes.

Plus de ressources